Comment savoir si c’est le bon ?

Quand j’écris le bon, je parle de la bonne personne, celle qui fera battre mon cœur, mais pas seulement. Le bon, c’est aussi celui qui aura le cœur qui bat pour moi, et surtout celui avec qui le bonheur va s’installer, et cela pour de nombreuses années.

Avec lui, je peux être moi-même.

 

Cela peux sembler bête et basique mais en début de relation, quand une personne nous plais, on à toujours tendance à vouloir se montrer sous son meilleur jour. En soi, cela n’est pas stupide, car il faut quand même tomber amoureux, c’est la première pièce du puzzle. Mais à trop vouloir se changer, ou devrais-je dire s’améliorer, le vrai moi peut paraître bien loin, et le risque serais que l’autre tombe amoureux d’une image, d’un fantasme. Pour donner un exemple, nous les femmes, ne nous réveillons pas coiffées, maquillées, les ongles vernis et épilées.

 

Ainsi, si durant de longs mois voire années nous nous montrons seulement sur notre 31 à cette personne idolâtrée, cela nous demande beaucoup d’efforts. Soyons clairs : beaucoup trop pour que cela continue sur la durée. Nous sommes donc obligées de nous montrer telles que nous sommes aussi bien physiquement qu’au niveau du caractère.

 

En écrivant ces lignes je pense à ces jeunes femmes qui manquent de confiance en elles et qui sont possessives envers l’être aimé à longueur de temps, tout en essayant de faire croire qu’elles ne le sont pas. Mesdames, votre secret ne durera pas bien longtemps, vous ne pourrez pas cacher vos défauts, autant que l’autre les connaissent et les acceptent. Vous allez devoir assumer vos petits travers et croiser les doigts pour que cela lui convienne, sinon, votre couple ne durera pas …

 

Avec moi, il se sent libre d’être lui-même.

 

Dans le même registre, imaginez tomber amoureuse et découvrir quelques temps plus tard que l’autre à changer, que ce n’est plus la même personne… Je crois que c’est arriver à beaucoup d’entre nous et pour cause, c’est juste une expression, personne n’a changer dans l’histoire. On évolue mais la personne au fond de nous reste la même, d’où le fait qu’on ne peux pas non plus changer ses défauts.

 

Je pense personnellement qu’on à tous la possibilité de rencontrer quelqu’un qui nous convienne, qui nous accepte entièrement, et qui aime même ces vilains traits de caractère que l’on préférerai savoir gommer. Ce ne sera peut-être pas votre première histoire d’amour, ni la deuxième, mais patience, car le bon, on le reconnaît. Pas forcement au premier regard, ni suite à la première discussion, ni au premier baiser, mais à un moment, quelque chose se déclenche en vous comme une évidence, et croyez moi, ce jour là, vous le saurez.

 

Je l’aime pour ce qu’il est réellement.

 

Il faut se détacher de l’image du petit ami idéal et du mari parfait. Peut-être que votre petit ami rêvé jouerais moi aux jeux vidéos, passerais moins de temps à la salle de sport, ou verrais moins ses copains ?

 

Ce n’est pas ce que vous aviez imaginer, car vous le vouliez juste pour vous, non ? En réalité, il faut contourner le problème et voir les choses autrement. C’est une bonne chose qu’il ait des passions, qu’il se défoule et passe du bon temps, pour mieux vous retrouver ensuite. C’est une bonne chose qu’il soit en forme et musclé. C’est aussi une bonne chose qu’il soit sociable, et cela vous laisse du temps pour vous, pour continuer à voir vos copines. Vous allez aussi les rencontrer, ses amis, et peut-être qu’ils deviendrons les vôtres …

 

Même s’il n’est pas la perfection imaginée dans vous fables d’adolescente, le vrai prince charmant peut être à portée de main, c’est juste que les auteurs ne rentrent jamais dans le détail des traits de caractère de cet homme imaginaire.

 

Je prend plaisir à être à ses côtés.

 

Il est essentiel que le quotidien soit doux. La vie n’est pas simple, et des soucis, vous en aurez des tas. Il faut que vous preniez plaisir à à être ensemble dans les moments simple. Si au début de votre histoire vous habitez séparément mais que vous ne vous retrouvez que pour de superbes sorties, vous allez forcement associer l’autre à des moments heureux.

 

Mais les restaurants, les séances de cinéma, les fêtes foraines ne sont pas la vie de tous les jours. Savoir être heureux juste parce que l’autre est là, à nos côtés, lors d’une promenade en nature, ou lorsque l’on profite d’un moment de détente devant une série, c’est basique, mais cela recharge les batteries. Les jours d’exceptions deviennent alors quotidiens.

 

Il est toujours là pour moi.

 

Vous le ressentez ce besoin, quand vous aimez si fort, de toujours être là pour l’autre, à ces côtés jusqu’à la mort ?

 

On s’imagine malade, on s’imagine âgés, on s’imagine avec des enfants, mais surtout on s’imagine toujours ensemble ! L’un auprès de l’autre, près à s’entraider, à s’écouter, à se comprendre. On ferais tout pour rendre cet être heureux …

 

Il vous dit qu’il ressent la même chose ? Fermer les yeux quelques secondes et ressentez réellement cet Amour. Ce ne sont pas des mots en l’air. Il les pense vraiment. Cette force que vous ressentez, il la ressent aussi. Vous ne serez plus jamais seul. Acceptez le bonheur dans les petites choses, c’est là qu’il se trouve.

 

Il n’a pas besoin de me ressembler sur tous les points.

 

Les opposés s’attirent et cela permet de faire des compromis, cela serais tellement ennuyeux d’être toujours d’accord sur tout. Imaginez une seule seconde que l’autre réponde « oui, d’accord, bien sûr », pour tout !

 

Cela serait vite frustrant, nous avons tous besoin de communiquer à cœur ouvert, c’est là que les sujets important viendrons. Vous ne saurez jamais totalement ce que l’autre à en tête, mais s’exprimer librement est encore la meilleure façon de le découvrir. Aussi, autant ne pas s’agacer pour rien si les avis diffèrent.

 

Si vous n’aimez pas forcement les mêmes activités, gardez chacun votre petit cocon avec vos habitudes personnelles, car on à tous parfois envie de se retrouver un peu seul, cela peux faire du bien, même si l’on aime l’autre de tout notre cœur. Par contre, n’hésitez pas à tenter de faire découvrir à l’autre vos passions, et intéressez vous un minimum aux siennes, car quand vous aurez envie d’en parler ensemble, autant que l’intérêt ne sois pas feint !

 

J’ai envie d’avancer avec lui dans la vie.

 

Il me semble primordial de pouvoir se projeter dans l’avenir. Si en tant que jeune femme vous avez des idées arrêtées sur vos futurs choix de vie, il va falloir en parler assez vite. Par exemple, avoir un enfant, ou partir vivre à l’étranger sont des choix de vie que l’on ne peux pas imposer à son amoureux. Je ne dis pas ce ce sont des discussions à avoir à un rendez-vous galant, mais si le sujet vient, il va falloir mettre cartes sur table. Vous allez devoir pouvoir parler de tout : du bon comme du mauvais, n’ayez pas peur, ni honte de ce que vous pensez. Si vous envisagez des choses trop différentes, autant en rester là et rester bons amis, cela ne fonctionnera pas, ou pire, fonctionnera un temps, l’un frustré de devoir faire tant d’efforts pour s’adapter à l’autre.

 

Si les idées ne sont pas arrêtées et que la discussion est ouverte, c’est une autre histoire : on évolue ensemble, on apprend, on grandi ensemble sur le même chemin.

 

Quand on a trouver la bonne personne, nous n’avons plus rien à prouver, et surtout pas à l’autre, car il nous connaît mieux que nous ne nous connaissons, et cela nous libère à un point incroyable.

 

Publié par

enviesdefamille

Jeune femme qui apprécie la lecture et l'écriture, j'ai abandonné le blogging il y a bien longtemps en pensant que c'était pour les adolescents / jeunes adultes. Aujourd'hui, je le redécouvre, étonnée de m'être à ce point trompée. Le blogging à évoluer avec notre génération et il s'est démocratisé. Il faut chercher et s'y perdre, mais des pépites s'y trouvent. Je souhaite être l'un d'entre elle à vos yeux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *