La Saint Valentin des animaux

Ce weekend ( les 9 et 10 février 2019 ), avait lieu en Normandie, ma région d’origine, un évènement organisé par la Société Protectrice des Animaux ( S.P.A ) : la saint valentin des animaux, portant le slogan « N’attendez pas l’Amour, adoptez-le » !

Le nombre de pensionnaires recueillis à fortement augmenté en 2018 dans les 62 refuges de France.

C’est un évènement inédit, qui pourrait bien être renouvelé l’année prochaine et se généraliser à la France entière si les adoptions ont été nombreuses, et surtout sérieuses, le but n’étant pas que les pensionnaires soient de retour à la case départ quelques mois plus tard !

Cet action vise à organiser un weekend animé pour amener du monde au contact des animaux et déclencher des coups de cœurs. Pour autant, il est toujours posé quelques questions de routine aux futurs adoptants, afin d’essayer de déterminer si cette adoption se passera bien, et si adoptant comme adopté y trouvera son compte, et c’est bien normal !

Les médias en ont beaucoup parler quelques semaines avant, j’en ai eu connaissance pour ma part en regardant les informations nationales, mais les journaux et radios ont relayer l’information, et c’est très bon à prendre.

Il faut parler de la cause animale.

Alors au programme du weekend : les horaires d’ouverture des refuges sont plus larges, il y a de la décoration dans les refuges, des petits gâteaux et des défiles sur tapis rouge pour mettre les bêtes à l’honneur dans différentes catégories comme « gueule d’ange » ou « gros dur au cœur tendre » !

Ensuite, il faut savoir que la S.P.A, contrairement aux animaleries, ne vends pas des animaux !

Elle les sauve et les accueille le temps de leur trouver de nouveaux maîtres. Alors oui, pendant ce temps, il faut les loger, les nourrir, consacrer du temps au nettoyage des boxs tous les matins ( car il est impossible vous l’imaginez bien de prendre chaque pensionnaire en laisse et d’aller lui faire faire ses besoins 4 à 5 fois par jour dehors, alors ils font dans les quelques mètres carrés qui leur sont alloués juste à côté de leur gamelle et de la couverture qui leur sert de panier ), il faut aussi les vacciner, et dans de trop nombreux cas, les soigner.

Dans ces conditions, la promenade pour leur dégourdir les papattes est optionnelle..

Car tout cela à un coût.

Et coûte cher.

Très cher.

Leur devise est Sauver, Protéger, Aimer.

La S.P.A à été reconnue d’utilité publique en 1860 et est à but non lucratif, ce qui veut dire qu’elle ne cherche pas à faire de bénéfice !

Donc lorsque vous passez par la S.P.A pour adopter un compagnon, on vous demande de régler la somme de 250euros pour un chien et 150euros pour un chat ( les chiots et les chatons demandent plus de budget ), qui correspondent à la participation à l’identification, la vaccination et la stérilisation de l’animal…

Les frais peuvent sembler élevés alors que vous avez l’impression de faire une bonne action, que vous adoptez peut être un chat ou un chien qui à été trouver dans la rue quelques temps auparavant ( c’est l’histoire de mon chiot qui à été trouvé à environ deux mois dans une poubelle en centre-ville et ramené à la S.P.A par une bonne âme , ils s’en sont occupé presque un mois avant que nous la prenions avec nous et nous leur en sommes très reconnaissant ).

En réalité vous aidez seulement aux frais de fonctionnement.

Vous ne payez pas un animal.

Vous payez pour les soins qu’il à reçu, les croquettes qu’il à manger, le salaire des soigneurs qui lavaient son box chaque jour, le loyer du chenil, les frais administratifs etc…

Voyez cela comme un don.

Vous êtes heureux que de bonnes âmes aient sauver, nourri, pris soin de votre compagnon, lui aient donner un toit.

Tout cela engendre des frais et il faut qu’ils puissent continuer.

Alors si vous adoptez, c’est le plus beau des dons, qui vous engage pour des années, mais vous pouvez aussi participer financièrement sans adopter si ce n’est pas votre choix actuel, et que votre budget vous permet d’aider la cause.

Vous pouvez devenir bénévole.

Attention on ne parle pas là de seulement faire des caresses aux animaux, non.

Vous participerez peut être aux sorties qui leur permettrons de voir autre chose que leur box quelques heures, mais vous aiderez aussi à l’entretien, c’est-à-dire nettoyer les déjections de nos amis, attraper les chats pour les brosser ou leur couper les griffes…

Moins drôle tout à coup, mais comme avec nos propres bêtes, c’est pour le meilleur et pour le pire.

Il faut juste savoir dans quoi on se lance.

On peut donc donner du temps et de l’énergie, de l’argent, ou les trois si c’est possible et que la cause vous tiens vraiment à cœur.

Vous pouvez aussi adopter un ou plusieurs animaux, et tout faire pour qu’il(s) soi(en)t heureux !

Saviez vous que la S.P.A organisait la Saint Valentin des animaux, et y avez-vous été ?

Avez-vous déjà des animaux, ou comptez vous bientôt en adopter ? Si c’est le cas, êtes-vous passer ou passerez vous par la S.P.A ?

Dites moi pourquoi dans les commentaires, j’ai hâte de vous lire et d’échanger !

Publié par

enviesdefamille

Jeune femme qui apprécie la lecture et l'écriture, j'ai abandonné le blogging il y a bien longtemps en pensant que c'était pour les adolescents / jeunes adultes. Aujourd'hui, je le redécouvre, étonnée de m'être à ce point trompée. Le blogging à évoluer avec notre génération et il s'est démocratisé. Il faut chercher et s'y perdre, mais des pépites s'y trouvent. Je souhaite être l'un d'entre elle à vos yeux.

2 réflexions au sujet de « La Saint Valentin des animaux »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *