Pourquoi je n’ai pas envie de prendre de bonnes résolutions

Prendre des bonnes résolutions lors du passage à la nouvelle année le 1er janvier, c’est une coutume de la civilisation occidentale consistant à prendre un ou plusieurs engagements pour soi-même afin de s’améliorer durant l’année à venir.

Il faut bien l’avouer, les résolutions de nouvelle année, c’est une habitude que l’on a depuis l’enfance, il arrivait même que les maîtresses demandent à la rentrée scolaire de les partager à voix haute devant tout le monde, ou d’en faire un écrit ( cela vous rappel des souvenirs ? ), assez stressant … Il fallait donc mieux y réfléchir avant.

Personnellement, je n’ai jamais vraiment beaucoup aimer cela, donc je n’en prend pas, mais cela ne m’empêche pas de grandir chaque année, je vous raconte pourquoi.

Faire une liste, on aime ou on aime pas. Faire une liste permet de ne pas oublier, principalement, on peut donc faire une liste de courses, c’est bien pratique, on la prend, on n’oublie rien et on la jette quand les courses sont terminés.

On peut faire une « to do list », une liste de choses à faire, mais pour moi cela n’a d’intérêt que si c’est pour le lendemain, la semaine, voir au grand maximum le mois.

Pourquoi ? Parce qu’on ne peut pas tout contrôler et bien le vivre sur le long terme. Pour moi, ce n’est pas possible. C’est un avis et un choix personnel.

Cela me fait d’ailleurs fortement penser aux régimes. On vous fait croire qu’avec un peu (voir beaucoup) de volonté, et quelques produits miracles au besoin, vous perdrez de poids.

Dans le cas des bonnes résolutions c’est pareil. Vous vous mettez une pression tous seul pour atteindre des objectifs trop importants, souvent vous en avez plusieurs à gérer en même temps et vous flanchez, vous envoyez tout balader au bout de quelques jours, semaines ou mois car c’est trop compliquer à tenir dans votre quotidien.

Et là c’est votre volonté à atteindre vos objectifs qui est remise en question, donc votre propre personne. Vous tentiez de vous améliorer mais vous vous êtes mis en échec et vous vous sentez encore moins bien que ce fameux jour du 31 décembre où, un peu, voir bien émécher, vous aviez de grands projets.


Nikita est à la recherche de ses bonnes résolutions…

Dans tous les cas sachez une chose, vous ne pourrez pas tout changer du jour au lendemain, cela ne fonctionnera pas. Il minimum faut 21 jours pour adopter une nouvelle habitude. Cela peut paraître court mais quand on parle d’addiction à la cigarette par exemple la volonté seule ne suffira sûrement pas, vous aurez besoin d’aide, que ce soit grâce à des substitut nicotiniques ou un soutien psychologique. Vouloir à tout prix y arriver seul pour démontrer sa force de caractère, c’est se mener en échec. Dans certains domaines, peut importe le moyen, seul le résultat compte. Je vous souhaite bon courage… Et essayez encore !

Il est plus simple de remplacer une habitude par une autre que de trouver une place dans votre quotidien pour en créer une nouvelle. Pensez au sport par exemple, souvent ce n’est pas que l’on a pas le temps, c’est que l’on ne veut pas prendre le temps, car il y a bien des moments dans la journée où l’on fait une activité qui ne nous apporte rien. Il peut se trouver ce temps … mais les habitudes sont si confortables.

Thomas cherche aussi les siennes, en montant aux arbres et à travers son objectif !

Vous l’aurez compris, je ne fait pas la révolution en chaque début d’année. Par contre je n’attend pas non plus un début de mois ou le prochain lundi quand je veut changer quelque chose. C’est bien confortable de procrastiner, mais il y aura toujours un autre demain ou un autre lundi.

On repousse, alors qu’on pourrait commencer aujourd’hui. Je ne parle pas de faire une liste. Non, juste d’enclencher cette chose qui nous trotte dans la tête depuis un moment sans que l’on arrive à franchir le pas.

Et si c’était pour aujourd’hui ?
Pas pour demain.
Pas pour Lundi.
Pas pour l’année prochaine.
Chaque jour est un renouveau.

N’hésitez pas à me donner votre avis. Aimez-vous prendre des bonnes résolutions? Est-ce une tradition dans votre famille ? Avez-vous déjà réussi à en tenir, ou vous sentez-vous vite en échec quand vous vous rendez compte que vous avez abandonner, sans le vouloir… Était-ce le bon moment ?

Publié par

enviesdefamille

Jeune femme qui apprécie la lecture et l'écriture, j'ai abandonné le blogging il y a bien longtemps en pensant que c'était pour les adolescents / jeunes adultes. Aujourd'hui, je le redécouvre, étonnée de m'être à ce point trompée. Le blogging à évoluer avec notre génération et il s'est démocratisé. Il faut chercher et s'y perdre, mais des pépites s'y trouvent. Je souhaite être l'un d'entre elle à vos yeux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *