Lettre ouverte à 2019

Très chère année 2019, la semaine dernière j’écrivais à 2018, pour m’expliquer avec elle, sur un coup de nostalgie. Nous nous rencontrons enfin. J’avais hâte. Tu es pleine de promesses car tu étais attendue avec impatience mais tu seras moins lourde d’attentes. Nous apprenons de nos erreurs. En tout cas, moi, j’essaie.

J’ai décider de ne pas trop t’investir, peut-être pour éviter de mettre la pression sur toi, et sur moi-même au passage. Arrivera ce qui arrivera, mais quoi qu’il advienne je ne souhaite pas, d’ici douze mois, être pleine de rancœur envers toi.

Continuer la lecture de Lettre ouverte à 2019